Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

La fois où on m'a dit que c'était sans doute de ma faute

Il y a quelques années de cela, j’étais tranquille chez moi. Un matin ben ordinaire. Je prends mes courriels, je fais un tour sur Facebook. Je réponds à mes messages.
Dans ma boîte, il y a un message d’une personne que je ne connais pas. Je l’avoue, ça arrive assez souvent. Il y a un mot dans le message. Un mot et un lien vidéo.
«Tiens». Naïvement, je clique sur le lien.
C’est un vidéo YouTube. Le gars, en chest, se filme dans ce qui semble être sa chambre, et fait un rap.Il porte une casquette et semble avoir de la crème à raser sur le visage. Comme s’il était en train de faire sa toilette et que soudain, il a été pris par l’inspiration. Il a rapé, rapé, rapé, en se filmant. Et me l’a envoyé.
L’affaire, c’est que les paroles du rap étaient crues. D’une violence inouïe. De charmants vers du genre «Je vais te défoncer le cul, tu seras mon esclave sexuelle, je vais sortir dans les bars, fourrer des filles et arriver à la maison pis te fourrer aussi.» Tu te doutes que suite à ç…

Derniers articles

La fille qui allait accoucher

La joie du 25 cennes

La fille qui a failli se faire frapper

Le gars qui m'a demandé de l'aide

Le gars qui m'a laissé perplexe au show d'Arcade Fire