Moi pis ma face pis c'est toute.


HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!!!

Comment décrire mon manque d'inspiration? Je ne sais pas. Je ne sais vraiment pas.
Dernièrement au Club Vidéo il passe tellement, tellement, tellement, tellement, tellement, tellement, tellement, tellement,tellement, tellement, tellement, tellement, tellement, tellement, tellement, tellement,tellement, tellement, tellement, tellement, tellement, tellement, tellement, tellement,tellement, tellement, tellement, tellement, tellement, tellement, tellement, tellement,tellement, tellement, tellement, tellement, tellement, tellement, tellement, tellement RIEN.
Absolument RIEN.
RIEN comme dans vide.

Je ne vois plus mon attardé (Lequel vous demandez-vous? Celui avec la tête en forme de peanut qui ne me parle jamais, bave tout le temps et va dans la section Adulte sans jamais rien louer). Je me demande ce qu'il est devenu. A-t-il trouvé un autre club vidéo? Un nouveau passe temps? Comment fonctionne Internet? Je me sens trahie.

Pu personne ne vient me quêter de l'argent ou des cigarettes ou un film gratuit ou une liqueur ou ma carte de crédit. La récession est peut-être sur sa fin, mais jamais je croirais que les quêteux ont fait une passe de cash!

Il n'y a plus aucun gars qui entre en chest huileux et suant, en flexant leur biceps plein de tatous tribales. (Bon, ok, ils le font sans doute encore, juste sous leurs manteaux, alors forcément, ça flash moins)

La femme à barbe fan-fini de Guy A. Lepage ne vient plus me voir pour me parler de son loyer et du gouvernement qu'elle va mettre sur les trousses de sa mère parce que dans la vie elle paye des choses et c'est parce que tu vas au Dollorama qu'il faut être égoïste (texte véritablement sorti de sa bouche)

Plus aucun client ne m'invite à aller passer quelques jours chez des amis en Gaspésie ou dans sa famille à Granby ou dans son 4 et demi au coin de la rue. On ne m'invite plus nul part (je dis non à tout, mais pareil, c'est dur pour l'ego).

Mon client-auteur ne m'écrit plus de texte. Il n'était pas bon son texte, mais ça m'a diverti en masse de le lire. Et j'avais des projets avec ce client: l'engager comme auteur, puis comme script-éditeur puis faire de lui un super-auteur, une sorte de François Avard nouveau genre. (Ok, je l'avoue. Je mens effrontément)

Rocky ne vient plus me voir non plus pour me dire sa seule et unique phrase inaudible. Je ne le vois plus entrer dans ses shorts de boxer monté sous les mamelons avec son t-shirt jaune bien rentrer dans les shorts. Il ne vient plus me demander si je veux un bisou (dans son langage inaudible, avec sa bouche luisante de bave et son regard vide et attachant)

Même mon gars des poubelles, mon Johnny ne vient plus me montrer ses trouvailles des vidanges. Son «Salut ma nouère, regarde comme le monde jette leurs choux gras!» me manque. (Je ne pensais jamais dire ça) C'est quoi?! Le monde ne jette plus rien? Il s'est trouvé une job?! Il m'a oublié?! JOHNNY TU PEUX PAS ME FAIRE ÇA, JE SUIS LA SEULE QUI DIFFÉRENCIE TES YEUX DE TON MONOSOURCIL!!

Mon Bakugan-Weirdo-converti-aux-arts-martiaux ne vient plus pour essayer de me séduire. J'aurais aimé ça voir sa prochaine tactique, sa prochaine passion, sa nouvelle façon de me flirter avec sa moustache molle et ses passes-temps pas d'allure. C'est quoi, il s'est fait une blonde? Il cruise une autre fille? Il a compris que nous 2 c'était pas possible?

Ça fait une éternité qu'un gars n'a pas vomi en se cognant dans ma vitrine avant de s'évanouir dans son urine. La vie est devenue monotone.

Je vous le dis, il ne se passe plus rien! On ne vient plus me voir parce que les dopés pensent que je suis un front, on ne vient plus me parler de porn, on ne vient plus me parler de ses problèmes personnels, on ne vient plus me faire des résumés poches sur les films, me montrer des tatous laids, me parler de son serpent, me ramener des DVD plein de sperme, me vanter les avantages des laminés, essayer de bargainer un sac de pop corn. PLUS RIEN.

Au moins, j'ai mes gars du Banco, mais y'a des limites à ce que mon imagination peut créer. Je leur ai fait une vie encore plus chargé qu'un personnage qui serait né dans Days of our life, qui aurait grandi dans Top Modèle, qui sortirait avec un personnage de Beverly Hills et qui finirait sa carrière dans un mix de Gossip Girl et Le coeur a ses raisons.

Alors s'il vous plaît, S'IL VOUS PLAÎT, je voue en supplie, weirdo de partout à Montréal, venez, venez, VENEZ être weird dans mon Club Vidéo. Ça va me faire plaisir de vous écouter, de vous parler, de vous juger et ensuite de vous blogguer. Confidentialité et petit nom affectueux garanti.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés