Facebook et français

Bon...là, je sais que j'ai chialé contre les gens qui prennent Facebook pour un journal intime.
Et je vais continuer de chialer (à croire que c'est juste ça que je fais!), sur une autre sorte de gens.
Ceux qui font des fautes d'orthographe.

(Avant d'aller plus loin, je dois avouer qu'écrire ce post me stress énormément. Parce que je ne veux pas faire de fautes...je suis en train de chialer contre ceux qui en font! Je relis chaque mot pour être certaine de la façon de l'écrire...si seulement j'étais la reine de la grammaire!)

En fait, c'est normal des fois de faire des fautes.
Par exemple, dans la phrase suivante: «Cinq rhinocéros récidivistes utilisaient du cellophane avec des hormones adrénocorticotropes afin de faire de la synecdoque.»
Tu peux en faire des fautes. C'est correct. C'est normal. (Je ne sais pas dans quel contexte tu écrirais une phrase pareil ni ce que ça veut dire exactement, mais c'est pas grave)

Mais dans la phrase «Les amis, j'ai besoin d'aide, c'est quoi le nom de la fille qui joue dans Virginie?»...si tu fais des fautes, je te juge. PARCE QUE OUI, y'a des gens qui font des fautes dans cette phrase-là. (et voici mon commentaire de matante: «Les jeunes ne savent pas écrire!»)
Exemple: «les ami, jé besoin d'aide, c'es koi le non de la file qui jout dans virgini»
C'est quoi, tu n'es jamais allé à l'école? Tu penses que l'écriture ça ne sert à rien?
Si tu avais 6 ans et que tu écrivais de même, je trouverais ça cute, adorable même.
Mais là t'as 24 ans, t'es sur le marché du travail, pis ça fait dur.
«Pouha! Pas besoin de savoir bien écrire, c'est pour les caves! Quand est-ce qu'on se sert de ça, l'écriture?»
Quand on abuse des statuts Facebook.

Et on dirait que plus ils écrivent mal, plus ils ressentent le besoin de mettre des commentaires et des statuts aux 30 secondes.
Pour nous rappeler qu'ils ne savent pas écrire.
En plus, tu n'as pas vraiment d'excuses pour mal écrire...il y a des petites lignes rouges qui apparaissent sous les mots que tu as mal écrit!

Quand je vois des statuts de même, j'ai juste le goût de les commenter...en corrigeant les fautes.
Statut quelconque: «cé qui la meilleur comédiene au québec»
Ma réponse: «C'est qui la meilleure comédienne au Québec?»
Mais je ne le fais pas.
Premièrement, j'ai pas tant de temps libre que ça (pour vrai, je pourrais passer des heures, que dis-je? Des jours à corriger tout ce qui se dit sur Facebook)
Deuxièmement...c'est baveux. Et je ne suis pas certaine que le message passerait.

C'est pourquoi j'ai fait une deuxième proposition à mon grand chum Mark.
Tu ne peux pas publier ton statut tant qu'il y a une faute dedans.
Et là, tu n'as pas les petites lignes rouges pour t'aider.
Tu as voulu faire le smatte et les ignorer, maintenant, débrouilles-toi tout seul!
Y'en a qui publierait moins et qui passeraient beaucoup de temps devant leur écran à se demander «Ben voyons, j'étais certain que jouzent ça s'écrivait de même!»

Bon, je sais que je rêve en couleur.
Mais comment tu veux être pris au sérieux si t'es pas capable d'écrire 3 mots sans erreurs?
Personnellement...je ne te prends pas au sérieux.
Et je te juge.
Et non, je n'ai pas 75 ans pour être en train de chialer sur les jeunes de même.
Je suis seulement une amoureuse de la langue française.

FAIM.

Commentaires

  1. Salut Gabrielle!
    Alors que je perdais mon temps sur facebook, je suis tombé sur ton blog. Et je dois t'avouer que tu m'as fait bien rire. Tellement que j'ai eu l'impression de perdre mon temps pour quelque chose de positif aujourd'hui. Merci.

    Bonne journée!
    Raphael T.
    (Tu te rappelles, on était en physique ensemble en sec 4)

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés