Déjà?

Pour vrai là?
Est-ce que j'ai été dans le coma sans m'en rendre compte?
Est-ce que j'ai dormi pendant 1 mois (ce qui revient à être dans le coma, on va se le dire)?
Est-ce que le mois de novembre a été aboli et je ne suis pas au courant? (Si c'est le cas, il faudrait en parler aux milliers (ha oui, tant que ça? c'est pas toujours les 4 même qu'on voit passer?) qui font movember)

Déjà que je me dis?
C'est déjà NOËL?!

Je ne peux pas ramasser mes décorations d'Halloween, regarder ma citrouille moisir, digérer mes bonbons en paix?
Je ne peux pas aller m'acheter des décorations à rabais pour l'an prochain ou des bonbons à rabais pour mes rushs de sucres occasionnels (ok, pas si occasionnel que ça)?
Je ne peux pas me reposer, avoir un mois de break, respirer un peu, juste profiter de l'automne?

Ben non, je ne peux pas.
Parce qu'il semblerait que dans chaque magasin de la Terre au grand complet, c'est maintenant Noël.
Oui, mesdames et messieurs, Noël ne dure pas une journée, le temps des Fêtes, ce n'est pas 1-2 semaines vers la fin décembre, début janvier. NON, Noël, c'est maintenant que ça se passe, ça dur du 1er novembre au 6 janvier!

Mais personne en marketing n'a jamais entendu parler de la bonne vieille phrase: «Trop c'est comme pas assez»?
J'ai pas le goût de faire mon magasinage de Noël, j'ai le goût de jouer dans les feuilles mortes (dis-je de façon très mature)!
Et si je me laisse influencer et que je le fais maintenant, mon magasinage de Noël...je vais faire quoi en décembre? Hein?
Une deuxième ronde?!

Et si jamais j'achète mes cadeaux maintenant (Oui, bonne idée, comme ça pas de rush dans les magasins, pas de bousculades avec d'autres clients, pas de tentative d'amadouer une caissière pour avoir un rabais, pas d'engueulades dans le stationnement, etc.)...c'est tôt!
Qu'est-ce qui me dit que je vais encore côtoyer le même monde dans 2 mois?!
Peut-être que je ne serais plus avec mon chum, que je vais me chicaner avec ma soeur pour une question d'héritage, que je vais m'être brouillé avec ma famille parce que je vais les insulter en direct à la télé, que ma meilleure chum va m'avouer un terrible secret qui fait que je ne peux plus la voir sans hurler de terreur. Peut-être que mon chat va se faire écraser par un char, que ma belle-mère va aller refaire sa vie en Autriche, peut-être aussi que moi, je vais changer et décider de m'entourer exclusivement d'homosexuels extravertis et de femmes d'affaires blasées de la vie. On ne sait pas ce que l'avenir nous réserve.
Pour toutes ces raisons, je trouve qu'il est trop tôt pour se mettre dans l'esprit de Noël.

«Oui, mais ça toujours été de même»
Oui, mais dans la vie, le changement fait du bien.

Je ne veux pas être le Grinch ici mais s'il y a une loi selon laquelle tu n'as pas le droit de mettre ton abri Tempo avant telle date, pourquoi ne pas faire la même chose avec les décorations de Noël?
Pas le droit de les mettre avant le 1er décembre (et je ne parle pas juste des décorations chez le monde: décorations dans les magasins, dans les rues, musique de Noël, articles pour cadeaux, etc.). Ou mieux encore: pas avant la première neige.
Avec les changements climatiques (qui ne sont pas un mythes, si jamais il y en a qui pense ça), ça garde le monde sur le qui-vive! Est-ce qu'il va neiger le 12 juillet ou le 14 décembre? On le sait pas!

En fait, je trouve que de commencer Noël aussitôt, c'est insultant.
Ça brise la magie.
C'est quoi, les gens en marketing ont peur qu'on oublie Noël si jamais ils n'en parlent pas autant?
Ben non, on n'oubliera pas Noël!
Ça toujours été de même.

Commentaires

Articles les plus consultés