Retour sur le Filles d'Aujourd'hui (oui madame!)

On va se le dire une bonne fois pour toute: les tests de personnalité et autre sur BuzzFeed, ça existe depuis longtemps. C'est juste une pâle copie des tests dans le Fille d’Aujourd’hui.


D'ailleurs, plus jeune, quand j’ai appris qui écrivait ces tests-là, j’ai été DÉTRUITE. 
Quoi?!?! Y’a rien de scientifique là-dedans? C’est pas fait par des psychologues qui font des études avec un bassin de filles entre 11 et 17 ans?
Ben non. C’est écrit par un Ioan de 37 ans qui rêve de scénariser des films mais qui fait ça en attendant que ça débloque. 

Les filles, on va se le dire, ont a un peu fait notre éducation avec le Filles d’Aujourd’hui.
Le premier que j’ai reçu (parce que OUI, je faisais partie de l’élite qui était ABONNÉ), il y avait Noir Silence dessus et un poster de Devon Sawa à l’intérieur.
Et la fois où le poster était J.T.T., pas besoin de vous dire que j’ai CAPOTÉ.

Y’avait de tout dans ce magasine : un mot de la rédactrice en chef qui voulait sonner jeune et cool mais que personne ne lisait son mot de «Heille, bonne lecture!» parce qu’on voyait clair dans son petit jeu : elle était pas jeune comme nous!

Le courrier du cœur et le courrier de Manuel Hurtubise. Moi j’en avais plein de questions et des «problèmes», mais je ne lui ai jamais écrit. Je l’ai jamais vraiment trusté, Manuel Hurtubise. 

Pis le courrier du cœur…je lisais juste les problèmes, pas les réponses. Les problèmes étant toujours une variante sur le même thème de «j’aime un gars».
Une fois, y’en a eu un vraiment trash genre «J’ai 12 ans, mon chum a 15, on a couché ensemble, il m’a donné la chlamydia, et maintenant il sort avec ma grande sœur et me traite de salope devant toute l’école.»
Moi j’ai 12 ans, je lis ça et je suis comme «Ho mon Dieu et moi qui capote parce que je commence à avoir des seins!»
Y’a dû avoir beaucoup de plaintes, parce qu’après, c’était redevenu : j’ai un kick sur un gars et ma meilleure amie aussi qu’est-ce qu’on fait maintenant?

Il y avait aussi une section poème, une section correspondance. J’ai écrit à genre 2 filles qui ne m’ont jamais répondu d’ailleurs. Mais ma mère n’aimait pas trop ça et je peux la comprendre…qui vérifiait qu’il s’agissait vraiment de filles entre 12 et 17 ans?
Pré-Internet…y’en avait aussi des pédophiles là. Ils étaient faciles à repérer par contre. Un homme de 45 ans qui est capable de plier une lettre comme seule les adolescentes peuvent le faire…c’est un bon indice. Si en plus il a un abonnement au Filles d’Aujourd’hui, cherche pas plus loin.

Il y avait aussi une section mode mais pour des affaires qui ne s’adressaient vraiment pas à notre groupe d’âge genre «Comment t’habiller pour aller au Bal en Blanc!»
Personnellement, je pensais que c’était un bal de finissants où tout le monde portait une rode de mariée.

Pis les mannequins, c’était pas des mannequins. C’était genre les nièces de la rédactrices en chef qui ont fait un shooting photo dans un sous-sol de Saint-Hubert transformé en studio grâce à un rideau blanc avec du linge qui les mettaient moyennement en valeur. Et dans leurs faces, tu sentais le malaise.
Mais moi, je les trouvais HOT. Et tellement chanceuse! 
Et tout le linge venait toujours du Château. Voir qu’à 12 ans, tu t’habilles au Château! Tu t’habilles chez Sears ou au défunt Croteau.


Une fois, il y en a une qui avait des pinces à cheveux papillons et un soir, ma mère était arrivée avec LES MÊMES pinces pour moi…je CAPOTAIS!!! Je les portais en permanence en espérant que quelqu’un me demande : «Scuse-moi, est-ce que c’est les mêmes pinces papillons que dans le Filles d’Aujourd’hui?!»
Mais c’est jamais arrivée.

Il y avait aussi des entrevues avec des vedettes américaines et des vedettes d’ici. C’était pas égal. Il y avait une entrevue avec 98Degrees, et la page suivante, une entrevue avec le groupe Infini-T. Je ne pense pas qu’ils étaient trop regardant quand ils avaient des pages à remplir!

Dès qu’il y avait de quoi sur les Back Street Boys, je virais folle et j’imagine que les ventes montaient en flèches. Si y’a une chose de laquelle j’ai longtemps été convaincue dans la vie, c’est que j’allais me marier avec Nick Carter. Oui madame!

Y’avait aussi une section beauté, une section poster, une section paroles de toune et le fameux horoscope (écrit par le même gars qui faisait les tests!).

Je me souviens d'un article (pas du tout commandité) pour dire comment bien te préparer au Salon Pepsi Jeunesse. D’ailleurs j’ai déjà vu La Gamik là-bas et je leur ai dit que je les aimerais pour toujours. J’aimerais aujourd’hui m’excuser auprès de La Gamik : je vous ai menti. 

Y’avait aussi une chronique en lien avec les gars et/ou une chronique selon la période de l’année : quoi amener à la plage, comment combattre la déprime hivernale, comment organiser ton casier, idées-cadeaux pour ton chum, comment se trouver une «date», comment bien se préparer pour vivre son bal au maximum…
La plupart des solutions impliquaient écouter de la musique et parler à ta best.

C'était le MEILLEUR magasine au MONDE.
J'aimerais ça avoir encore une revue comme ça pour moi aujourd’hui.
Toutes les revues sont trop adultes, trop madame, trop sérieuse.


Je veux un test qui va me dire si je devrais oui ou non avoir un bébé avec mon chum. Je veux un article qui m’explique 10 signes que ma propriétaire est folle ou non. Je veux des posters des Back Street Boys mais où ils sont rendus aujourd’hui. Je veux des articles genre «entrevue avec Jonnhy Lang que vous avez capoté dessus un mois en 99!». Je veux que Manuel Hurtubise donne des conseils à une fille que je ne connais pas sur la fois où elle a eu du GHB dans son verre.

Je veux un Filles d'Aujourd'hui pour les femmes adultes qui ne sont crissement pas des adultes finalement. Alors?
Qui est avec moi?!

Commentaires

  1. Salut, Je me souviens que ma mère m'achetais parfois ce magazine parce qu'elle savait que ça me ferait plaisir. Par contre, c'est aussi à cause de ce magasine-là, que j'ai appris que si mon gras de bédaine dépassait d'un pouce de chaque côté, je devais probablement être trop grosse. À 12 ans. Bravo people. PS. Je suis déçue pour les questionnaires car je les prenais vraiment au sérieux, moi...

    RépondreSupprimer
  2. Non je ne suis pas avec toi parce que c'est avec ces genres de magasines que y'a ben des filles (comme toi d'ailleurs) qui prennent ça comme la bible : elles y croient tellement trop et quand elles ne "fit" pas selon les standards de la revue, elle dépriment et deviennent complètement confuses de la vie. C'est juste un autre moyen de faire entrer les filles dans un moule complètement plein de mensonges et d'hypocrisie.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour moi je recherche des magazine de 1992 a 1997 savez vous si je peux en trouver

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés