Est-ce que c'est l'hiver là?

Me semble que c’est supposé être l’hiver.
Mais on ne dirait pas hein?

Moi, en général, je suis pour l’hiver. En même temps, même si j’étais contre, que j’organisais des manifestations anti-hiver et que je faisais circuler des pétitions, il y aurait quand même l’hiver. Alors ça sert à rien d’être contre, tsé.

Ça me fait rire les gens qui chialent contre l’hiver (et ça me fait rouler des yeux aussi). Décroche-là, ça revient à chaque année. On le sait qu’il fait -45 et qu’il y a 8 pieds de neige. T’es pas obligé de m’en parler à chaque fois qu’on se voit. Ou de le mettre sur Facebook. J’en ai des fenêtres chez moi, merci beaucoup.

Moi, ce que j’haïs le plus de l’hiver, ce n’est pas la neige, le frette ou le fait que ça me prends 20 minutes pour m’habiller avant de sortir. Ce que j’haïs le plus, c’est les gens qui vont dans le sud…et qui te le font savoir EN ESTI. «Han, compare ta peau à la mienne, regarde comme je suis bronzée pis comment toi tu es pâle MON DIEU QUE TU ES PÂLE!!»
Ben oui, mais on est en janvier et tu es allée passer une semaine à Punta Cana, c’est sûr que tu gagnes.

J’aime ça quand il fait froid et qu’il y a des tempêtes de neige. Parce que je peux rester chez moi, sans me sentir mal de «ne pas aller profiter du beau temps dehors.» En de moment, quand je décide de me faire un marathon Netflix, je me sens mal (un peu). Me semble que je devrais être en train de jouer dehors…

Plus jeune, je pouvais passer mes après-midi dehors. On faisait des bonhommes de neige, on glissait, on construisait des forts. Avec une petite gang sur ma rue, on avait construit un méga fort devant chez nous. Avec une glissade pis toute. Ma mère nous remplissait des bouteilles d’eau pour qu’on les vide sur la glissade, histoire que ça devienne de la glace et qu’on aille plus vite. (Je ne sais pas si ça fonctionnait vraiment mais nous, on était persuadé d’être des FUSÉES).

Après, j’ai eu mon adolescence où je refusais de m’habiller en fonction de la température. J’étais toujours en running. Je ne mettais pas de gants ni de tuque, ni de mitaines…C’est à peine si je zippais mon manteau. Je pensais que ça me rendait cool mais je sais pas pourquoi je pensais que ça me rendait cool. Avec le recul, y’a rien de cool à avoir des engelures.

J’aime bien l’hiver.
J’aime aller patiner. J’aime aller glisser aussi. Et c’est pas mal tout.
Je ne suis pas une vraie sportive d’hiver, par manque de motivation.
Mettons aller faire du snow…c’est trop d’organisation. Faut que tu ailles l’équipement, pis le soute, pis que tu t’organises un lift parce que c’est toujours loin. 
«Dans 3 semaines on va aller faire du snow et on part à 6 heures du matin!»

Pire que les sports d’hiver…les fins de semaine au chalet. Non.
C’est jamais aussi le fun que c’est supposé être. Tu tripes plus dans la ride de char que rendu au chalet. Tu vas faire l’épicerie en gang, t’as toujours un ami cheap qui ne veut pas payer avec tout le monde. « Je mange pas de beurre de peanut, alors je déduis 1,25$ de ma contribution» Moi je voulais pas que tu viennes pis j’ai quand même payé pour ton gaz.

Mais bon, que tu aimes ou non l’hiver, ça s’en vient.
Y’en a qui vont chialer, y’en a qui vont être content, y’en a pour qui ça ne fera aucune différence.
La seule et unique chose que j’espère, c’est qu’il neige à Noël.
  

Commentaires

Articles les plus consultés